Le Groupement d'Intérêt Scientifique Cerveau - Comportement – Société vise, par la synergie de compétences interdisciplinaires originales rassemblées en Région Bretagne, à faire émerger des actions communes de recherche et formation centrées sur l’étude du comportement, social en particulier, à l’interface entre l’individu et son environnement. Les intérêts sont à la fois fondamentaux et appliqués (troubles de la communication, autisme, effets de déficits sensoriels, bien-être animal ...).

Supports technologiques

Concernant les supports technologiques, les recherches du groupement GIS CCS s'appuient sur l'existant, en particulier sur:

Les logiciels et autres développements méthodologiques mis au point au sein des différentes équipes:

  • L'observation: approche éthologique, enregistrement vidéo

  • Enregistrement télémètrique

     

  • Trajectométrie

  • Actvité rythmique                    
  • Modélisation mathématique
  • Analyse d'images et de sons 
  • Enregistrement de réponses neuronales (plateau technique d'électrophysiologie à Ethos) 
  • Olfactométrie

les plateformes technologiques

  • Les recherches en imagerie s'appuieront sur le développement récent de la plateforme PRISM: l'IMRf sera utilisée chez l'homme et le petit animal (Unité 176 VisAGes).

    

 

 

 

  • Realite virtuelle (CREM)

            

    Le CREM (Centre de Recherche en Economie et en Management) avec le soutien de l'Université de Rennes 1 et du CNRS a mis en place un laboratoire d'économie expérimentale, le LABEX (LABoratoire d'EXpérimentation en sciences sociales) dédié aux jeux expérimentaux. Le projet du LABEX s'inscrit de façon transversale dans les 4 thématiques développées par les axes : macroéconomie et finance, économie publique et choix social, économie industrielle et marketing et management.

     

    Concrètement, un laboratoire d'économie expérimentale est un équipement permettant de recréer un environnement contrôlé. Il s'agit d'une salle équipée d'ordinateurs en réseau. Ce réseau assure des échanges d'information simples et rapides. Il permet d'isoler les participants de façon à garantir l'anonymat des décisions et éviter des comportements de collusion impossibles à contrôler. Ils ont à répondre sur ordinateur à un questionnaire interactif.

  • Service Hospitalo Universitaire de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent (Pr S.Tordjman).
  • Centre de formation et de recherche NIDCAP (Neonatal Individualized developmental care and assessement program) mis au point par ALS à Harvard qui vise à améliorer l'environnement en réanimation néonatale et à adopter une stratégie de soins basée sur l'observation des compétences de chaque enfant. Département de pédiatrie CHU de Brest

  • Centre d'implantation cochléaire (CHU de Rennes).


 


 

 

 

Les grandes thèmatiques

La recherche au sein du Groupement d'Intérêt Scientifique "Cerveau - Comportement  - Société »  se caracterise par sa pluridisciplinarité. Elle regroupe des entités majeures.

  • Biologie/Médecine (éthologie, pédopsychiatrie, néonatalogie, neurosciences, imagerie...).
  • Sciences sociales et Humaines (psychologie, sociolinguistique, économie, droit, philosophie).
  • Sciences de la matiére (traitement du signal)

D'une façon générale, cette recherche est centrée sur l’étude du comportement, social en particulier, à l’interface entre l’individu et son environnement.

 

Plusieurs aspects y sont particulièrement abordés, notamment:

  • l'importance des facteurs environnementaux, en particulier sociaux, sur le développement des capacités cognitives, perceptuelles et sociales pendant l'ontogenèse,
  • les conséquences de désordres sociaux, cognitifs ou émotionnels sur l'intégration sociale,
  • la caractérisation des profils comportementaux individuels et de l'implication des compétences cognitives individuelles sur les stratégies sociales et non sociales,
  • la relation Homme / animal dans ses dimensions fondamentales et appliquées en termes de bien-être animal / humain et de perspectives thérapeutiques,
  • les problèmes de comportement humain au sein des organisations et des marchés

A long terme, les recherches pourront aborder des questions d'intérêt général comme la relation adulte/jeune, la formation de groupes sociaux et bandes et des identités sociales. Il peut aussi concerner la place de l'animal dans l'activité économique et l'ensemble du droit de la santé alimentaire.

Applications

 

Dans le domaine des applications, les buts à court et moyen terme incluent:

  • une approche des déterminants des comportements spécifiques, normaux, pathologiques, simples ou complexes (e.g. effets d'un stress prénatal),
  • identifier les périodes clés pendant l'ontogenèse pour améliorer la récupération de capacités altérées dans le domaine perceptif, cognitif ou social,
  • améliorer les stratégies d'enseignement et d'éducation, en particulier dans le domaine linguistique (projet VALEX visant à developper une plate-forme logicielle pour l'aide au diagnostic de la dyslexie par exemple).
  • proposer des formations prenant en compte l'importance des interactions sociales dans le développement cognitif et l'apprentissage,
  • proposer des environnements sociaux appropriés (famille, groupes de jeunes),
  • le statut juridique de l'animal; les normes communautaires du bien être animal et les responsabilités du fait de l'animal; les rapports « santé (homme et animal) et environnement »,
  • aborder sous un angle différent et par une meilleure utilisation des méthodologies d'observation les problèmes de management des organisations et de comportements des acteurs économiques en comparaison avec les méthodes d'économie expérimentale.

 

Approche intégrative

Par la mise en synergie des approches éthologiques avec celles des neurosciences et des sciences humaines et sociales, nous pouvons aborder la question générale des bases biologiques des comportements. Cette synergie permet aussi de poser des questions d'intérêt fondamental large, comme les questions d'ordre philosophique sur la place de l'Homme par rapport à l'animal, sa responsabilité par rapport aux animaux domestiques, les fondements des normes et règles sociétales.
Les échanges interdisciplinaires permettent de confronter les approches, en particulier méthodologiques, autour de l'étude du comportement. L'autre point fort est la dimension intégrative des projets qui concernent plusieurs niveaux biologiques et leurs interactions. L'organisme se situe au niveau de l'interface gène/environnement; il est à la fois produit et producteur de cette interface. Les niveaux d’approche ainsi proposés concernent:

  • L'individu: capacités perceptuelles, traitement central de l'information, compétences cognitives (catégorisation,latéralité...), caractéristiques comportementales propres (tempérament...), choix individuels, différences dans l'appréhension de la réflexion normative.
  • L'ontogenèse: développement du langage/de la communication vocale (contextenormal et pathologique), influence sociales et environnementales, plasticité cérébrale, effets de perturbations/sensorielles/émotionnelles/sociales, modèles et fonctionnement du cerveau, développement de la pensée normative et lien avec le développement émotionnel.
  • Les interactions sociales: règles de communication, multimodalité, attention, effets de déficits sensoriels ou sociaux sur ces aspects, rôle des normes implicites et explicites, des habitus, des conventions.
  • les groupes sociaux: fonctionnement et structuration des groupes, déterminants des affinités/ antagonismes, déterminants de l'inter attractivité, identité sociale (marqueurs langagiers...), modélisation du fonctionnement, production et évolution des conventions/nomes.
  • Le phénomène social: traits généraux/traits spécifiques, Homologie/analogie/convergence dans l'évolution, homme/ animal.

Ces travaux sont réalisés chez l'animal (mammifères primates et non primates, oiseaux, insectes…) et l'Homme (du stade prénatal à l'âge adulte) permettant ainsi une approche comparative et une prise en compte de la dimension évolutive du comportement. Autrement dit, cette approche revient à placer l'homme dans son contexte phylogénétique.