Projets emergents

Projet "postures corporelles comme indicateurs de bien-être/mal-être" sous la forme de demande de financement ANR.

Equipes concernées: Resp A Lacroix CRP2C, Univ. Rennes 2, SENAH, INRA St Gilles, EthoS, Univ. Rennes 1, troubles du développement chez l'enfant, CHU Brest, SHU de Psychiatrie de l'enfant, CHGR Rennes, LTSI (Rennes1), département de médecine vétérinaire de l'Université de Vienne.

 

 
Ce projet initialement développé chez l'animal inclura une approche plus approfondie des postures humaines dans leur dimension normale et pathologique. En effet, Ce projet a pour objectif de développer des outils permettant de décrire et de mesurer la manière dont nous exprimons nos états internes à travers les postures corporelles et ce, afin de mettre au point un outil de prévention ou de diagnostic de postures atypiques voire "pathologiques".
 

Ethopsychiatrie: modèles animaux des troubles psychiatriques

(en collaboration avec l'unité IMN-CNRS, UMR5293 E Bézard. Bordeaux)

            

 

Projet ANR Emotion(s)-Cognition-Comportement (EMCO)

EMOVAL. Des emotions aux valeurs: le lien social

"L’étude des interrelations entre émotion(s), cognition et comportement ouvre des perspectives
scientifiques à la fois pour renouveler l’approche de questions classiques du fonctionnement de
l’esprit humain et pour explorer de nouveaux objets. L’appel à projets « Emotion(s), cognition,
comportement » a pour objet :
• De favoriser l’exploration du lien entre émotion(s) et cognition dans ses différentes dimensions
(perception, attention, mémoire, catégorisation, jugement, raisonnement, interprétation,
imagination, décision, choix et contrôle d’action, communication), du point de vue individuel,
interindividuel et collectif, normal, altéré ou pathologique et en liaison avec le contexte social,
culturel et social comme dans ses dimensions biologiques ou langagières ;
• De contribuer à l’étude des processus fondamentaux du développement, de l’apprentissage, du
vieillissement en relation avec les émotions et la cognition ;
• D’aborder les thèmes des activités de jugement et de décision, de l’empathie, de la coopération, ou
encore de la confiance, des croyances et des comportements moraux, des modes de reconnaissance
des rôles et statuts sociaux, des comportements de reconnaissance sociale, mais aussi de
domination ou de compétition.
Cet appel d’offre est ouvert à toutes les perspectives, qu’elles relèvent de l’évolution humaine et
de l’histoire des cultures et civilisations ou de l’étude des comportements et du développement de
l’individu tout au long de la vie, en passant par les troubles du comportement. Il s’adresse à toutes les
disciplines sans exclusive. Il privilégiera les approches interdisciplinaires et les projets qui traiteront
de la relation entre émotion et cognition. En effet la nature de cette relation (autonomie,
interdépendance, voire intégration de l’émotion dans le système cognitif) constitue en soi une
question de recherche pertinente. L’appréhension des aspects sociaux et culturels des liens entre
émotions et cognition peut s’inscrire dans un renouvellement du débat classique nature/culture".